frendeitptrues

 Explorer

 Protéger

Agir

Rejoignez nous sur Facebook !

Help Sea Sheperd !

La plongée rend-elle fou ?

La Plongée rend-elle fou ?

Ve

ndredi 15 mai dernier, l’hôtel Altedia à Barberaz a été pris d’assaut par plus de 150 plongeurs venus de toute la Savoie, mais aussi d’Annecy et de Grenoble. S’ils avaient laissé leurs bouteilles de plongée et leurs palmes à la maison, ils sont venus écouter l’exposé du professeur Delafosse, médecin anesthésiste et responsable du caisson hyperbarre de Lyon,  sur certains mécanismes physiologiques responsables des accidents de plongée.

Cette conférence, organisée par le comité départemental de la fédération française d’études et de sports sous-marins (FFFESSM) a fait salle comble et dépassé les attentes des organisateurs. Basée sur les statistiques des accidents soignés au caisson de Lyon, et sur des études internationales, cette présentation  s’adressait aux personnes ayant un minimum de connaissances dans le domaine hyperbare (phénomènes relatifs à la pression). Il a surtout été question des aspects physiologiques de ce sport, comme les effets des efforts physiques avant et après  la plongée, mal connus et dont les études sont toujours en cours. Marc Donzel, plongeur technique et médecin hyperbare, a complété cette présentation avec un exposé sur les risques de la plongée technique, et en particulier l’utilisation des mélanges gazeux à base d’hélium ou de matériel spécifique comme les recycleurs. Les plongeurs ont terminé la soirée avec un rappel de base de la conduite à tenir en cas d’intervention des secours lors d’un accident.
Le professeur Delafosse, bien connu des plongeurs pour ses critiques virulentes à leur encontre, a avoué à la fin de la soirée que cette conférence lui donnait une autre image des plongeurs : « Au caisson, on ne voit finalement que les fêlés, ceux qui n’ont pas respecté les règles essentielles. Des soirées comme celle que vous venez d’organiser me permet de découvrir une autre population de plongeurs, avec les pieds sur terre et désireux d’en savoir plus afin de plonger le plus en sécurité possible. Cela me réconcilie avec cette pratique, il faudrait multiplier ces rendez-vous. » Il en a profité pour rappeler que le caisson hyperbare de Lyon sert non seulement pour les accidents des plongeurs loisirs, et ceux des scaphandriers professionnels intervenant par exemple dans le Rhône, mais surtout pour traiter les intoxications au monoxyde de carbone, les embolies gazeuses, ou encore les surdités brusques. Or le caisson de Lyon et ses quatre places est le seul pour dix-neuf départements.

21 avril 2010
Le Japon a proposé de réduire de moitié sa pêche baleinière annuelle dans l'océan Antarctique en ...
14 mars 2010
Nicolas, membre fondateur du Deep CCR Tartiflette team, qui explore les fonds du lac du Bourget, ...
19 avril 2010
A ship captain and a chief officer of a Chinese coal ship that ran aground on the Great Barrier ...
09 mars 2010
Bientôt sur Deeper Blue.org
La Nouvelle-Calédonie a sollicité mercredi la coopération de Canberra pour protéger et entretenir sa barrière de corail, la deuxième plus vaste au monde après celle de l'Australie.

  • alil plongeurs.jpg
  • anemonew.jpg
  • angelfishclosew.jpg
  • angelfishfullw.jpg
  • angelw.jpg
  • angew.jpg
  • avemaria.jpg
  • banc-fusilierw.jpg
  • banc-poisson1w.jpg
  • banccaranguefrontw.jpg
  • banccaranguew.jpg
  • bancfusilierw.jpg
  • bancgrosyeuxw.jpg
  • bancjaunew.jpg
  • bannerfish2w.jpg
  • bannerfishclosew.jpg
  • bannerfishw.jpg
  • bateauplongee.jpg
  • bleu-marine-seychelles.JPG
  • blocgranitflorew.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 47 invités et aucun membre en ligne