frendeitptrues

 Explorer

 Protéger

Agir

Rejoignez nous sur Facebook !

Help Sea Sheperd !

La plongée rend-elle fou ?

La Plongée rend-elle fou ?

Actions

Nos actions

 

Avec 145 000 licenciés, 250 000 pratiquants affiliés au sein de plus de 2 300 organisations, la Fédération française d’études et de sports sous-marins (FFESSM) représente un vecteur de sensibilisation sans commune mesure. Conformément à ses statuts, elle est engagée dans le développement durable. Et si elle a accueilli favorablement le Grenelle de la mer car nombre d’objectifs rejoignent ses préoccupations, elle regrette aujourd’hui le manque d’intérêt de la part des organisateurs pour les fonds marins.

Lire la suite : La FFESSM revendique plus d’écoute de la part du Grenelle de la mer

 

Semaine européenne pour les requins, août 2009

Un prédateur devenu proie : Remonter le courant

La plupart des populations européennes de requins sont en déclin à cause de la surpêche. Un tiers d’entre elles sont menacées d’extinction. Les lois européennes d’interdiction du finning, pratique qui consiste à prélever les ailerons d’un requin et à rejeter sa carcasse à la mer, sont parmi les plus laxistes au monde.

Nos espoirs reposent sur le nouveau plan d’action pour les requins, adopté par la Commission européenne, en grande partie grâce à votre soutien.

Ce plan prévoit d’importantes améliorations dans la politique de l’UE en faveur des requins, y compris l’interdiction du finning. Son succès dépend des actions menées par les ministres européens de la pêche et la Commission européenne ainsi que de leur collaboration. Le public européen doit les encourager à mettre en application les initiatives du Plan et à protéger efficacement les requins.

Lire la suite : Participez à la semaine européenne pour les requins, du 10 au 18 octobre 2009
oilà ce que l'on peut lire sur le site du journal l'Alsace aujourd'hui :

"Insolite : Un requin de 145 kilos à la poissonnerie

Prise exceptionnelle, hier, à la poissonnerie du Super U de Brunstatt. Un requin taupe de 145 kg, pêché en Manche, a été mis au frais dans une montagne de glace en attendant d’être découpé et vendu, aujourd’hui et demain.

« Comme nous sommes l’une des deux ou trois plus grosses poissonneries de l’Est de la France, un de nos fournisseurs nous a proposé cette pièce, une vraie rareté, explique Vincent Marquis, directeur du magasin. Si nous ne l’avions pas prise, elle serait partie dans le circuit industriel, vers les restaurants notamment. »

Avec sa chair très fine, qui se rapproche de la viande blanche (on l’appelle d’ailleurs « veau de mer »), le requin est très recherché des amateurs. « Samedi soir, tout sera vendu », assure le directeur."

Alors que nous allons entrer le 10 octobre prochain dans la semaine européenne des requins... Alors que la population mondiale de requins chute dangereusement et entraîne déjà des conséquences sur la chaîne alimentaire des mers et des océans...

Alors que l'Ifremer a classé le requin taupe comme espèce à protéger rapidement : "Compte tenu de l’état du stock, la pêche ciblée du requin taupe ne devrait pas être autorisée et les captures accessoires limitées. Les requins taupes sont particulièrement vulnérables à la pêche du fait de la faible productivité de la population (espèce à vie longue, faible croissance, âge de maturité élevé, faible fécondité et une longue gestation) et du comportement grégaire de l’espèce. En conséquence, les risques d’effondrement du potentiel reproductif sont grands." (Fiche disponible sur : http://www.ifremer.fr/francais/produits/infoprof.htm)...

Trouvez-vous opportun de faire la publicité 'une grande surface qui se vante d'avoir sur son étal un requin de 145 kg? La prise est belle, l'information insolite, mais elle devrait à tout le moins s'accompagner d'information sur les menaces pesant sur les requins. Le rôle des médias est de sensibiliser le plus grand nombre aux enjeux de la pêche et la surpêche, non de chercher le sensationnalisme.

Les personnes sensibles aux questions environnementales devraient changer de supermarché, et écrire à Système U afin de dénoncer ces pratiques.

Vincent MARQUIS SUPER U Brunstatt 320 Avenue d’Altkirch 68350 Brunstatt et U-Group 1 r Tour 94550 RUNGIS COMPLEXE
A la suite du relais sur notre blog de la prise de position de Greenpeace sur la campagne de communication des centres E. Leclerc face aux espèces de poisson menacées, à laquelle nous adhérions pleinement, nous avons reçu ce matin un communiqué officiel du service communication du groupe, que nous vous livrons.

Le communiqué officiel a été posté en commentaire à l'article "Leclerc pris en flagrant délit de manipulation publicitaire" :

''Position des Centres E.Leclerc suite aux déclarations de Greenpeace

Le 18 février dernier, nous avons fait paraître un communiqué de presse intitulé : « Ressources halieutiques : E.Leclerc concilie responsabilités écologique et économique ».

Il était ici question de prendre position sur la pêche des espèces de poisson menacée de disparition. Malheureusement, il semblerait que nous n’ayons pas été assez clairs sur notre ligne de conduite puisque Greenpeace nous accuse aujourd’hui de manipuler le public et de poursuivre une commercialisation qui serait néfaste à la survie de ces espèces.

Au contraire, dans notre communiqué, nous nous sommes engagés à ne proposer que du thon rouge provenant exclusivement de la pêche artisanale, ce qui exclue tout achat de thon rouge provenant des 28 senneurs listés en annexe 1 de l’arrêté du 28 janvier 2010 (Arrêté établissant les modalités de répartition du quota de thon rouge accordé à la France pour 2010).

Par cette démarche, nous voulons affirmer encore notre mobilisation en faveur d’une pêche durable et renforcer les engagements pris depuis deux ans vis à vis de la filière pêche.

L’établissement de listes rouge et orange désignant des espèces menacées sur lesquelles nous prenons des engagements à court, moyen et long termes, prouve notre volonté de prendre une part active dans ce combat et non pas de nous enrichir au détriment d’un équilibre écologique et économique.''

Deeper Blue a proposé au patrimoine naturel de Savoie de mettre à profit ses connaissances et compétences en plongée pour suivre l'évolution de la faune et la flore du lac du Bourget et proposer quelques beaux clichés lacustres pour une muséographie future. Une occasion de plonger utile et de veiller, de près, à notre environnement aquatique...3 pistes sont à l'étude : Lire la suite : Partenariat avec le conservatoire naturel du patrimoine de Savoie

21 avril 2010
Le Japon a proposé de réduire de moitié sa pêche baleinière annuelle dans l'océan Antarctique en ...
14 mars 2010
Nicolas, membre fondateur du Deep CCR Tartiflette team, qui explore les fonds du lac du Bourget, ...
19 avril 2010
A ship captain and a chief officer of a Chinese coal ship that ran aground on the Great Barrier ...
09 mars 2010
Bientôt sur Deeper Blue.org
La Nouvelle-Calédonie a sollicité mercredi la coopération de Canberra pour protéger et entretenir sa barrière de corail, la deuxième plus vaste au monde après celle de l'Australie.
  • alil plongeurs.jpg
  • anemonew.jpg
  • angelfishclosew.jpg
  • angelfishfullw.jpg
  • angelw.jpg
  • angew.jpg
  • avemaria.jpg
  • banc-fusilierw.jpg
  • banc-poisson1w.jpg
  • banccaranguefrontw.jpg
  • banccaranguew.jpg
  • bancfusilierw.jpg
  • bancgrosyeuxw.jpg
  • bancjaunew.jpg
  • bannerfish2w.jpg
  • bannerfishclosew.jpg
  • bannerfishw.jpg
  • bateauplongee.jpg
  • bleu-marine-seychelles.JPG
  • blocgranitflorew.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 149 invités et aucun membre en ligne